Sélectionner une page

Enfin, vous y êtes. Après de longues heures passées à réfléchir et à peaufiner votre projet d’activité, vous vous lancez enfin dans le travail en freelance. Slasheurs ou slasheuses, cette indépendance vous permettra de vivre pleinement de vos différentes passions. De manière plus large et quel que soit votre métier, en devenant micro-entrepreneur ou associé unique, vous êtes sur le point d’accéder à une nouvelle forme de liberté professionnelle.

Oui mais voilà, la même question revient, encore et toujours : où dénicher votre première mission ? Celle-ci est généralement la plus difficile à obtenir, car elle marque le début d’un changement considérable dans vos façons de procéder. Qu’on y parvienne en cherchant seul ou en vue d’une collaboration avec d’autres travailleurs, je vous explique dans cet article comment trouver son premier client en freelance.

1. Proposez des tarifs progressifs

En adoptant le statut de freelance, vous acceptez de vous lancer de façon autonome dans la recherche de missions. Or le plus souvent, les clients accordent leur confiance à des personnes déjà reconnues dans leur domaine. L’expérience et la reconnaissance du savoir-faire sont des éléments moteurs sur le marché. C’est la raison pour laquelle proposer des prix progressifs peut vous aider à trouver votre premier client. Globalement, cette méthode permet :

  • d’obtenir un premier contact facile (on sera plus à même de vous engager si le prix est réduit) ;
  • de faire vos preuves ;
  • d’avoir rapidement du contenu à montrer ;
  • de vous faire connaître.

Imaginons que vous soyez créateur de sites internet. En débutant votre activité, vous affichez une échelle de prix qui évolue en fonction du nombre de commandes. Par exemple, le premier client aura son site internet à partir de 200 €, le deuxième pour 300 € et ainsi de suite… jusqu’à ce que vous atteignez le prix attendu et correspondant à vos prévisions de revenus. L’urgence inspirée par l’aspect éphémère de votre offre fera que vos premiers clients auront peur de manquer le coche : ils seront davantage susceptibles de vous donner votre chance contre cette importante remise.

2. Collaborez avec d’autres freelances

Lorsqu’on se demande comment trouver son premier client en freelance, on s’imagine souvent partir à la chasse aux prospects de façon quelque peu spontanée. Pourtant, rien ne vous oblige à démarrer l’aventure seul : vous pouvez parfaitement commencer à trouver vos clients par le biais du réseau d’autres freelances.

En effet, il est souvent d’usage que les indépendants se rejoignent sur des projets où leurs compétences se révèlent complémentaires. À titre d’exemple, un client peut vouloir engager quelqu’un pour alimenter son blog avec du contenu textuel et visuel. Si un rédacteur web souhaite se positionner sur la mission, mais n’a pas de réelles compétences en illustration ou en photographie, un freelance spécialisé pourra parfaitement lui proposer une collaboration pour répondre à cette offre.

Cette méthode a l’avantage de vous faire profiter d’offres auxquelles vous n’auriez pas forcément eu accès sans le réseau de votre partenaire.

3. Comment trouver son premier client en freelance ? Grâce aux salons !

Trouver un collaborateur pour une mission n’est pas toujours facile, à moins de connaître un travailleur indépendant dans son entourage. Pour décrocher ses premiers contacts, il est utile de se rendre dans des salons dédiés aux freelances.

Ces salons, comme Freelance Nation ou les Cafés Freelance de l’agence Coworkees par exemple, ont pour but de vous apprendre à vous organiser, à vendre vos services et vous permettent de recevoir des conseils de professionnels du métier. Mais plus encore, ils favorisent le networking physique. Ce genre d’évènements sont remplis de partenaires et de prospects qui pourraient venir remplir votre nouveau réseau professionnel. En vous déplaçant de la sorte, vous avez de grandes chances d’y rencontrer un premier client potentiel.

Retenez également que le réseau se renouvelle grâce à ces évènements : non seulement ils peuvent vous amener à rencontrer votre premier client, mais aussi beaucoup d’autres tout au long de votre carrière !

4. Réseautez en ligne !

Le réseau s’entretient également en ligne, et ce à plus forte raison lorsque vous travaillez dans le digital. Qu’il s’agisse de réseaux sociaux tels que Facebook ou de réseaux de professionnels comme LinkedIn, il est important de s’inscrire sur des plateformes et d’y publier régulièrement afin de rester visible.

Le réseautage permet de se construire un cercle de contacts susceptibles de renvoyer des clients vers vous, voire de venir vous proposer des collaborations. Il revient à se faire recommander naturellement auprès de prospects. N’ayez pas peur d’y demander des conseils afin de trouver votre premier client, bien au contraire : des personnes qui partagent la même passion que vous se feront un plaisir de vous les donner. Tant que vous être prêt à apporter vos services à votre réseau, il vous le rendra volontiers.

5. Faites du guest blogging

Le guest blogging consiste, pour le propriétaire d’un blog, à convier des spécialistes d’un sujet donné pour écrire dessus et publier l’article sur son site. En plus d’offrir du contenu (généralement gratuit) à l’éditeur du blog, il augmente la visibilité de l’auteur. C’est aujourd’hui devenu une technique de marketing digital à part entière.

Cette pratique du guest blogging peut largement vous permettre d’augmenter votre visibilité auprès de nouveaux clients. Elle met en avant une expertise évidente dans votre domaine. Pour peu que vous ayez déjà écrit quelques articles avant de vous lancer dans la freelance, votre premier client issu du guest blogging pourra se présenter très tôt.

6. Créez votre site internet

Le site internet est un élément indispensable si vous souhaitez que les clients viennent à vous… s’il est correctement référencé ! Avec un peu de chance, il se peut même que le premier d’entre eux vous contacte par le biais de ce site.

Créer un site vitrine permet de mettre en avant votre identité professionnelle. Par cet outil, vous avez la possibilité de laisser les prospects vous contacter d’eux-mêmes. Dès lors que votre site est bien référencé, il apparaît dans les recherches d’une clientèle ciblée pour votre activité. Cela nécessite souvent de créer un blog en parallèle, directement relié à votre site, sur lequel vous écrivez des articles en rapport avec votre métier. Ce qui implique également de travailler votre référencement naturel, c’est-à-dire la position de votre site dans les requêtes générées par les internautes sur les moteurs de recherche. Pour ce faire, renseignez-vous sur les pratiques SEO.

7. Créez un portfolio

Littéralement, le portfolio désigne un dossier regroupant tous les acquis professionnels qu’on souhaite montrer à de potentiels employeurs afin de les convaincre de ses compétences. En ce qui concerne la freelance, il revient à rassembler vos prestations afin d’avoir du contenu à montrer à vos futurs clients.

Il s’agit d’un excellent outil pour convaincre les prospects de votre savoir-faire. Dans le monde de la freelance où il est généralement nécessaire d’avoir des aptitudes reconnues pour séduire, un client n’acceptera sans doute pas vos services en s’appuyant sur votre bonne parole. C’est pourquoi détenir un portfolio réunissant vos réalisations précédentes, qu’elles soient issues de prestations gratuites, de réalisations personnelles ou de votre expérience dans le salariat, pourra faciliter votre recherche de premiers clients de façon conséquente.

8. Inscrivez-vous sur des sites spécialisés

La façon la plus simple de trouver des missions réside sans doute dans les sites de mises en relation pour freelances. Ils réunissent des appels à projet sur lesquels les travailleurs indépendants sont libres de se positionner contre rémunération. En règle générale, ces sites ne paient pas aussi bien que si vous trouviez un client sans intermédiaire. Cependant, ils représentent un excellent moyen de débuter dans le monde de la freelance. Même si les offres ne sont pas parfaitement ciblées, elles permettent de gagner facilement en expérience et de commencer à construire son réseau professionnel.

Il existe des réseaux pour freelances très sélectifs (La crème de la crème) comme des sites où tous les freelances peuvent s’inscrire (5euros.com). Certains portent sur des thèmes assez larges, notamment les métiers du digital (Upwork, Le Hibou, Malt…) tandis que d’autres sont dédiés à des activités précises (Graphiste.com, Redacteur.com…).

9. Utilisez vos contacts personnels

Si vous disposez déjà d’un certain réseau dans votre entourage, il peut être beaucoup plus facile et plus rapide d’y trouver votre premier client. Pour un graphiste, savoir qu’un ami ou un proche cherche à construire l’identité visuelle de son site internet représente une véritable opportunité pour se lancer. En plus de fournir le portfolio, cette prestation peut entraîner le bouche à oreille et s’inscrire dans l’élargissement de votre réseau professionnel.

De plus, il est souvent plus aisé de commencer à travailler auprès de personnes de confiance. Pour les plus timides, utiliser en premier lieu son entourage permettra de gagner en assurance en vue d’une prospection future.

10. Démarchez spontanément

Une façon assez simple de trouver son premier client, mais pas des moindres, revient à démarcher spontanément. Cette prospection de clients peut en effrayer plus d’un. En effet, la démarche demande une certaine dose de courage et une solide capacité à faire face au refus. Pourtant, elle met en avant votre envie de travailler sur des projets spécifiques, car c’est vous qui les choisissez en allant prospecter tel ou tel client.

Pour démarcher de manière efficace, il est important de regrouper les informations dans un tableau de démarchage. Remplissez ce tableau avec le nom ou le site des clients pour lesquels vous aimeriez travailler, ou chez lesquels vous avez décelé un manque que vos compétences pourraient combler. Il vaut mieux accompagner le listing d’un état d’avancement (proposition à envoyer/proposition envoyée/à recontacter…) pour ne pas prospecter deux fois le même client et voir si vos méthodes de démarchage fonctionnent.

11. Investissez dans la publicité

Pour finir, la publication d’annonces payantes est un moyen de trouver rapidement un premier client à la demande parfaitement ciblée. Cependant, cette méthode nécessite de pouvoir investir une certaine somme d’argent dans la communication, ce qui n’est pas le cas de tous les débutants en freelance.

Plus de 90 % de ces annonces sur Internet se font grâce au programme Google Adwords. Ce service génère le lien de votre annonce si celui-ci correspond aux mots clés tapés par l’internaute dans la barre de recherche. Google se rémunère au clic, et le montant de cette rémunération dépend de la concurrence des mots clés liés à la requête. Plus un mot clé sera concurrentiel, plus le prix du clic sera élevé.

Trouver son premier client en freelance peut paraître compliqué lorsqu’on est pas encore habitué à chercher des missions soi-même. Malgré tout, une fois que vous aurez osé vous lancer, la suite vous paraîtra beaucoup plus facile. Chaque façon de faire dépend de votre personnalité et de vos besoins en termes de clients, il ne vous reste donc plus qu’à choisir les vôtres !

Comment devenir slasheur ?

Bien démarrer


2 tests pour en savoir plus sur vos points forts et vos méthodes de travail


+ en bonus : un WorkBook à compléter


En téléchargeant cet ebook, vous recevrez un mail tous les 15 jours avec un conseil, les nouveautés du site, un tip, en fonction de mon humeur du moment. :)

Rendez-vous dans votre boite mail