Se former pour devenir slasheur
Lifestyle slasheur,  Se former

Se Former pour Devenir Slasheur ?

Tu aimerais cumuler plusieurs activités professionnelles, car tu es convaincu que c’est de cette façon que tu vas t’épanouir dans ta vie pro. Génial, c’est une excellente idée ! Selon un sondage, 12 % des membres de la génération Y (1980 – 2000) sont optimistes à l’égard de leur avenir professionnel. Et ces 12 % possèdent un point en commun : la volonté d’apprendre et de se former ! Tu fais partie de ces 12 % ? Moi oui ! Je n’ai jamais voulu cesser d’apprendre de nouvelles choses. Lorsque je n’apprends rien de nouveau je m’ennuie vite… trop vite. Et c’est dans le slash, que je trouve mon équilibre, car je peux me former régulièrement. Toi aussi tu cherches à te former pour devenir slasheur ? Retrouve dans cet article ma réflexion autour de ce vaste sujet.

Se former pour devenir slasheur ?

Être un slasheur, c’est avant tout une histoire d’état d’esprit

Le mind-set ou état d’esprit en français, c’est ce qui caractérise le slasheur, car il n’y en existe pas deux identiques sur Terre ! On slashe tous différemment et c’est bien l’une des raisons pour lesquelles on souhaite construire notre vie pro de cette façon, car tout est envisageable ! Pas de barrières, pas de limites, pas de portes, pas de frontières… tout est possible : tu as compris l’idée. 🤣

Alors évidemment, il n’existe pas de formation : devenir slasheur. Pour cela, il faut envisager de suivre plusieurs formations en fonction des différents métiers que tu exerces ou aimerais exercer. Ou bien si tu as un don particulier dans un domaine, artistique par exemple, tu peux le travailler pour le développer encore plus.

À lire également : Web-entrepreneur et Slasheur.

Se former tout au long de sa carrière pro

Un slasheur va être avide d’acquérir des compétences, des savoir-faire et d’apprendre de nouvelles connaissances pour ouvrir encore plus les champs de possibilités pour son activité professionnelle.

Aujourd’hui, les métiers — notamment ceux du web — évoluent très vite. Les opportunités sont nombreuses pour ceux qui restent attentifs aux changements. De nouveaux métiers apparaissent presque tous les jours et les règles changent. En effet, sur le web priment les compétences et les résultats, les diplômes sont relégués à un second plan : et ça c’est une super nouvelle ! Depuis que j’ai lancé mes activités (en 2013 pour la partie professeur indépendant et 2015 pour la partie rédaction), mon CV ne m’a servi à rien et personne ne m’a demandé mes diplômes. Mes clients attendent simplement de moi que je fasse bien mon travail. Par contre, je ne cesse de me former, de lire, de me documenter, mon cerveau est toujours en action !

De plus, les droits à la formation bougent en France. Que tu sois salarié du secteur privé, salarié du secteur public, indépendant, profession libérale, non-salarié : tu es désormais doté de 500 € par an (au maximum) — dans la limite d’un plafond de 5 000 € — pour te former. Pour en savoir plus sur vos droits, rendez-vous sur le site : Mon compte activité.

Toutes les formations (même de très bonnes) ne sont pas éligibles, mais cette aide peut être un véritable plus !

Se former pour s’épanouir = un slasheur heureux !

Que tu sois en recherche d’emploi, en reconversion professionnelle, que tu souhaites changer de vie ou dessiner ton évolution professionnelle : voici 4 conseils pour être un slasheur heureux 🙂

Conseil n° 1 : trouver sa voie

Pour démarrer, il va effectivement falloir que tu trouves ta voie ! Pour cela, un petit bilan s’impose. Cette étape peut te prendre du temps, car il faut y réfléchir sérieusement afin de ne pas te tromper.

Tu es salarié ou demandeur d’emploi ? Tu as le droit de demander un bilan de compétences. Tu es indépendant ? Tu peux également en effectuer un, mais il te faudra le financer.

Il existe également des psychologues spécialisés dans l’orientation : après quelques tests et des séries de questions, ce professionnel saura t’orienter vers un secteur d’activité et te guider dans ta démarche de réflexion.

Des sites internet proposent également des programmes en ligne pour apprendre à se connaître, choisir son orientation ou établir un bilan en vue d’effectuer une réorientation. Il y a 4 ans, j’avais réalisé le parcours Bloomr « Connaissance de soi » et il m’avait permis de me poser les bonnes questions. Étudiants, professionnels en reconversion, demandeur d’emploi : ce site est destiné à tous ceux qui sont à la recherche d’un épanouissement professionnel.

Enfin, n’oublie pas de checker si les métiers que tu vises font partie des métiers qui recrutent, si le secteur d’activité est en croissance, stagne ou diminue. Jette un œil sur les nouveaux métiers, et garde à l’esprit que le marché de l’emploi est en pleine évolution.

Je me le répète chaque jour : aujourd’hui, tout est possible !

Conseil n° 2 : mettre en place un plan d’action pour s’organiser

Tu as trouvé ce pour quoi tu es fait ? Tu as une idée plus ou moins précise des métiers que tu aimerais exercer ? Place au plan d’action ! Eh oui, tu vas certainement avoir des difficultés à tout faire en une seule fois. Développer le métier de ses rêves requiert du temps et de la patience. La planification avec les différentes étapes clés est réellement essentielle pour mener à bien tes projets.

Quelques pistes :

  • La méthode GTD ;
  • La méthode Zen To Done ;
  • L’indispensable « Trello » dont je ne peux plus me passer !
  • Le diagramme de Gant : moins fun, mais tout aussi efficace…

Conseil n° 3 : ne pas vouloir tout faire en une fois

Je comprends ton impatience, moi-même je le suis ! Mais tout comme « Paris ne s’est pas construit en 1 jour » #dictondevieux ; ton avenir pro mérite de solides fondations. Et pour cela, il faut que tu avances étape par étape dans l’ordre de tes priorités.

De mon côté, j’ai commencé à développer mes cours de soutien scolaire. Pourquoi ? Car je savais le faire, j’étais déjà compétente, ainsi, il m’a été facile de mettre en place cette activité. Ensuite, j’ai effectué une formation en rédaction web.

Conseil n° 4 : faire une liste de ce dans quoi tu souhaites te former

Lors de ces périodes de réflexion, ton cerveau va être en ébullition : tu vas avoir de nombreuses idées. Note-les toutes, sans exception. Déjà, parce que tu ne te souviendras pas de toutes dans quelques semaines, mais aussi, car si tu tries directement, tu risques d’éliminer de bonnes idées. Eh oui, des idées peuvent te sembler bof pour le moment, mais dans quelques mois… elles seront peut-être géniales ! Et inversement 😉

Pour faire suite à cet article, je te prépare un ebook complet et gratuit pour devenir slasheur et bien démarrer ! Reste connecté, car il sera prêt au cours du mois de septembre ! Si tu ne veux pas le louper, n’hésite pas à me laisser ton adresse mail dans la rubrique contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.