Sélectionner une page

Vous êtes freelance et vous souhaitez compléter vos compétences pour élargir vos offres clients ? Vous aimeriez vous réorienter dans le domaine du Web mais vous ne savez pas vers quelle profession vous tourner ? Découvrez la profession de web designer et son évolution à travers un article et l’interview de David, UX Designer chez les furets.com

Remarque : cet article et cette interview ont été réalisés par Séverine. Merci à elle 🙏🏻

Qu’est ce qu’un web designer ?

Le web designer s’occupe de construire l’identité visuelle et graphique d’un site internet. Pour cela, il tient compte de l’ensemble des caractéristiques techniques parfois contraignantes — c’est ce que l’on appelle les contraintes UX.

À l’heure actuelle, il est de plus en plus important pour une marque ou une entreprise de se constituer une identité visuelle forte afin de permettre aux consommateurs de les identifier rapidement.

L’identité visuelle regroupe les différents éléments graphiques tels que le logotype, les pictogrammes, les typographies et couleurs qui vont permettre à une marque de se distinguer. Ces caractéristiques vont être définis dans un cahier des charges.

Avec l’arrivée des smartphones, des applications et des réseaux sociaux, les marques ont dû s’adapter et la profession de webdesigner a évolué dans deux directions, l’UI designer pour User Interface design et l’UX designer pour User eXperience design.

À lire également : la fiche métier du Social Média Manager

Quelles sont les différences entre UX et UI ?

  • UI : concerne essentiellement le « look and feel » c’est à dire l’aspect visuel tel que le choix des typos, des couleurs, des formats, des espacements, des photos, des illustrations, etc. L’UI designer peut aussi s’occuper des interactions : les éléments qui bougent dans la page, la manière dont les choses apparaissent ou encore la vitesse d’apparition. Ils collaborent beaucoup avec les développeurs et ils possèdent des connaissances techniques : HTML/CSS, responsive, poids des fichiers, etc.
  • UX : concerne tout le travail de conception invisible pour l’utilisateur. Le rôle de l’UX designer est de penser le produit, le service ou la fonctionnalité de A à Z en réfléchissant à son utilisation, son fonctionnement et la pertinence en regard des besoins des utilisateurs.

Quelles peuvent être les différentes missions des web designers ?

L’UI designer :

  • Il assure et oriente la conception visuelle, ergonomique et fonctionnelle des interfaces
  • Il pense le site et/ou l’application d’un point de vue graphique
  • Il assure la qualité graphique
  • Il crée des prototypes (zoning, wireframes, mockup)
  • Il améliore des designs et fonctionnalités déjà existantes
  • Il implémente et met à jour du système de design

L’UX designer

  • il est en charge de la recherche utilisateur : comprendre ses besoins, problèmes, attentes, comportements
  • il pense le site et/ou l’application sous forme de parcours afin d’obtenir un enchaînement logique des écrans
  • il participe à la stratégie de contenu : quels contenus mettre ou ne pas mettre mais aussi de quelle manière
  • il définit l’architecture de l’information : l’organisation des contenus ainsi que leurs hiérarchisations
  • il donne des consignes sur le wording (techniques rédactionnelles : UX Writing + tone & voice)
  • il est référent sur l’ergonomie cognitive (connaître les critères et principes d’ergonomie web et éditoriale)
  • il définit la méthode de travail (design thinking : ce par quoi on commence, la façon dont on avance, quels professionnels inclure dans la réflexion, comment choisir l’option à mettre en oeuvre (implementation)

Les principales compétences de l’UX Designer

Être UX Designer nécessite des compétences assez variées telles que :

  • une utilisation aisée de différents logiciels que ce soit des logiciels de graphisme (Photoshop, Illustrator, Inskape) ;
  • des compétences informatiques (connaissances des langages informatiques HTML/CSS) ou encore le responsive design (maîtriser les techniques d’adaptation du site web aux différents formats d’utilisation) ;
  • savoir travailler en équipe pluridisciplinaire tout en gardant une vision globale des projets.

Selon la nature du projet, l’UI et/ou l’UX designer va collaborer avec une équipe de développeurs, un directeur artistique web, un product owner (favorise l’interaction client/professionnels), un product manager ou encore avec les équipes marketing et SEO (“optimisation pour les moteurs de recherche”). Leurs rôles et missions sont assez complémentaires et ont conduit à l’émergence du métier de product designer qui correspond à un profil hybride entre l’UX et l’UI designer.

À découvrir : Activités Possibles pour les Auto-Entrepreneurs

Quelles sont les formations possible pour devenir UX Designer ?

Il existe différents parcours pouvant mener à la profession d’UI/UX designer sachant l’apprentissage et les formations en cours d’emplois restent importantes car le métier est en constante évolution.

Voici quelques exemple de formations allant du bac + 2 au bac + 5 :

  • DUT MMI – métiers du multimédia et de l’internet ;
  • DUT informatique ;
  • Diplôme d’école d’art publique ou privée ;
  • Diplôme d’école de design ou de multimédia : Supinfocom, Iscom, École internationale de design ;
  • Bachelor (3 ans) : création Web, design, communication, produits digitaux ;
  • DN Made – diplôme des métiers d’art et du design ;
  • Licence pro métiers du design ;
  • Licence pro métiers de l’informatique ;
  • Master pro arts, création et ingénierie numérique (Valenciennes) ;
  • Master pro design d’interfaces multimédias et internet (Paris 13) ;
  • Diplôme d’école d’ingénieurs en informatique + certificat création graphique.

Le webdesign est une profession qui a beaucoup évolué ces dix dernières années. Au début le métier correspondant essentiellement aux compétences de l’UI car l’ergonomie ou l’architecture de l’information étaient très peu enseignées. Actuellement, on parle plus volontiers d’UI ou d’UX designer. Cette profession peut donc être exercée aussi bien en freelance qu’en entreprise.

L’interview de David – UX Designer

Bonjour David. Merci d’avoir accepté de prendre le temps de répondre à mes questions. Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je m’appelle David, je suis Designer UX (User Xperience) depuis 14 ans et je suis actuellement responsable d’une équipe de designers chez lesfurets.com. Je suis diplômé de l’école de Design de Nantes avec une spécialisation en webdesign, ergonomie et webmarketing.

Peux-tu nous décrire ton parcours professionnel ?

Après mon diplôme, j’ai travaillé pendant 6 mois en tant que webdesigner dans une agence de communication à Nantes. J’ai ensuite rejoint une agence web, dans laquelle je suis resté pendant 8 ans. J’ai commencé en tant que consultant en webmarketing & SEO (référencement naturel), pour rapidement évoluer vers un poste de chef de projet/UX designer.

Mon travail consistait à accompagner les clients de l’agence (banques, industriels, startups, sites e-commerce, sites éditoriaux) dans leur stratégie digitale : création ou refonte de sites, optimisation des parcours utilisateur, conseil en ergonomie et conversion, etc.

J’ai ensuite rejoint Sarenza à Paris en 2014, au départ comme UX designer puis comme Lead UX Designer. J’avais comme missions principales de mettre en place toute la méthodologie UX selon les principes du Design Thinking, mettre en place toute la recherche utilisateur (tests, interviews, sondages, etc.) afin de bien comprendre les attentes et problèmes client et, enfin, de manager l’équipe.

En 2018 après 4 ans chez Sarenza j’ai rejoint lesfurets en 2018 en tant que Responsable du Design au sein de l’équipe Produit.

Peux-tu nous décrire une journée type et comment s’organise ton travail ?

On peut distinguer trois aspects de mon travail :

  • Une partie management : je travaille avec une équipe de 5 designers. Nous faisons des points réguliers, échangeons sur les projets en cours et les priorités. J’ai également un rôle de conseils et les questionne sur leur travail. J’essaye de leur apporter un regard extérieur et de les aider à trouver les solutions les plus pertinentes possibles. On discute aussi beaucoup de leur expertise, de leur plan de formation, des compétences qu’ils souhaitent acquérir ou perfectionner. C’est un mélange à la fois de coaching et d’autonomisation.
  • Une partie Design : nous travaillons sur de nombreux projets et ateliers de travail pour optimiser nos parcours et imaginer les interfaces. Avec les designers nous explorons différentes alternatives et discutons avec différents interlocuteurs (développeurs, chef de projet, data analysts, etc.). Nous mettons en place des échanges avec nos utilisateurs afin de mieux comprendre leurs attentes ou les problèmes qu’ils peuvent rencontrer sur le site. Par exemple, nous savons que le parcours sur certains de nos produits (ex : l’assurance auto) est long et complexe, ce sont nos utilisateurs qui nous le disent, nous essayons donc d’imaginer comment simplifier leur expérience et les aider à faire un choix informé et pertinent pour leur situation.
  • Une partie stratégie : Avec les product manager et les responsables d’autres départements (Marketing, IT, Commercial) nous analysons régulièrement les chiffres, étudions le marché, les tendances, et discutons des futurs projets à mener sur le trimestre ou sur l’année.
  • Une partie « veille » : lire des articles, livres, voir les nouveaux sites et applications, aller à des conférences, rencontrer des homologues afin de s’informer des tendances, des nouvelles pratiques et des nouveaux outils

Quelles sont les possibilités d’évolution dans le métier d’UX designer ?

Je pense que l’on peut évoluer de différentes manières :

  • hiérarchiquement en devenant responsable d’une équipe ;
  • en se spécialisant au niveau d’une compétence donnée (ex : UX ou UI design, UX Research, UX Writing, motion design, applications mobile, branding, illustration, animation d’ateliers, etc.) ;
  • en devenant coach ou formateur.

C’est un métier qui évolue très vite, il y a un nombre infini de déclinaisons : design de service, Internet des objets (ex : Google Home), interfaces tangibles, etc.

Quelles sont les compétences qui te paraissent essentielles pour exercer ce métier?

Selon moi, il y a les compétences de base : l’ergonomie web, la psychologie cognitive, posséder une très bonne culture graphique et webdesign et la maîtrise des outils de design web (type Sketch ou Figma).

J’ajouterais : la connaissance en HTML/CSS, le webmarketing, le SEO, le webanalytics, le design thinking, la recherche utilisateur (être capable de mener des entretiens individuels avec des utilisateurs) et ce qu’on appelle la « facilitation » c’est-à-dire la capacité à animer des ateliers de conception pluridisciplinaires.

Quels conseils donnerais-tu aux personnes intéressées par ce métier ?

Je leur conseillerais de discuter avec plusieurs professionnels pour mieux comprendre la réalité du travail (en agence ou côté produit), d’aller à des conférences, de lire des articles pour approfondir leurs connaissances avant d’envisager une formation ou une reconversion.

Quels sont les secteurs où exercer ce métier ?

Il est possible d’exercer dans tous les secteurs et toutes les tailles d’entreprise. Après, on peut exercer le métier de designer soit en agence (ex : Axance), soit côté produit (ex : Sarenza).

Est ce qu’il est possible d’exercer ce métier en freelance?

Oui tout à fait. Mais je conseillerais de ne pas commencer par là et de plutôt débuter en agence pour apprendre auprès de pairs et emmagasiner de l’expérience.

Penses-tu qu’il soit possible d’exercer le métier de web designer en tant que slasheur?

Cela dépend du premier domaine d’expertise de la personne car cela demande des connaissances connexes assez poussées pour être vraiment bon en tant qu’UX ou UI (webmarketing, développement…).

Si le premier domaine de compétence est éloigné du web, ça risque d’être beaucoup plus compliqué et cela suppose donc une vraie formation (ou auto-formation) pour monter en compétence.

Comment devenir slasheur ?

Pour bien démarrer :

2 tests pour en savoir plus sur vos points forts et vos méthodes de travail + en bonus : un WorkBook à compléter

En téléchargeant cet ebook, vous acceptez de recevoir dans votre boite mail : un conseil, les nouveautés du site, un tip, en fonction de mon humeur du moment. :)

Merci, et à bientôt dans votre boite mail futur slasheur :)